Bois de charpente

Essences

Le bois est actuellement le matériau le plus utilisé pour la réalisation de travaux de charpente. On le rencontre également de plus en plus fréquemment dans la construction des structures portantes de maison (construction à ossature bois). Dans nos régions, les essences choisies sont majoritairement des résineux comme le sapin du nord par exemple.

Sections courantes et longueurs

Nom générique Section en mm Appellation courante
Contrelattes

10 x 30

 
Lattes 19 x 32
25 x 38
25 x 45
2,5 - 4
Voliges 19 x 100
25 x 100-125-150-175-200   
3/4 - 10
4/4 - 10 / 13 / 15 / 18 / 20
Madriers 38 x 150-175-225 6/4 - 15 / 18 / 23
Chevrons 63 x 86
50 x 63

7 - 9
5 - 6,5

Poutrelles ou pannes     50 x 125
63 x 150
63 x 175
100 x 300
5 - 13
7 - 15
7 - 18
8 - 23
10 - 30

Traitement du bois

Trempage: en principe, les bois de charpente restent à l'abri de l'humidité. Il se peut néanmoins qu'ils subissent, soit pendant ou suite à la mise en oeuvre (dégât de couverture) une humidification temporaire. Afin de les préserver des attaques des insectes ou des champignons, ceux-ci peuvent subir un traitement préventif dans un bac de trempage contenant une solution à base de sels. Après cet apport artificiel, ceux-ci auront une coloration (témoin) variable: vert, rouge, orange,... Dans des cas bien spécifiques, un traitement incolore est éventuellement envisageable.

Autoclave: le traitement autoclave est un procédé d'imprégnation spécifique: le bois est placé dans une cuve étanche dans laquelle on réalise le vide d'air et on injecte sous pression le liquide d'imprégnation. Ce procédé offre une protection accrue étant donné que l'imprégnation se fait au coeur du bois.

Rétification: ce procédé de traitement consiste à chauffer le bois dans des fours atteignant des températures de +-210°C et dans une atmosphère de vapeur d'eau. Ce traitement offre une alternative naturelle au traitement chimique du bois.